Anthony Masure

chercheur en design

Notion :
« Logiciel »

Publications

Les dessous du code : le commentaire comme espace de liberté ?

Date

mai 2015

Type

Publication

Contexte

Anthony Masure, « Les dessous du code : le commentaire comme espace de liberté ? », compte-rendu de la conférence de Joanna Pomian aux Rencontres de Lure 2014, Lurs, Après\Avant, no 3, mai 2015, p. 42-44

Résumé

Après des études de sciences humaines et informatique, Joanna Pomian choisit le métier du conseil pour aller au devant des entreprises et les aider à gérer leurs données, informations ou connaissances. Aujourd’hui spécialisée dans la transformation numérique des organisations, elle travaille chez Wax Interactive (groupe SQLI). Les programmes recto/verso Elle voulait être médiéviste, elle a finalement fait une thèse en intelligence artificielle. Après un passage au CNRS, […]

Visual Culture. Open Source Publishing, Git et le design graphique

Date

novembre 2014

Type

Publication

Contexte

Anthony Masure, « Visual Culture. Open Source Publishing, Git et le design graphique », Strabic.fr, novembre 2014

Résumé

Le collectif Open Source Publishing (OSP) propose aux designers graphiques de s’inspirer des méthodes de programmation informatique en vigueur depuis de nombreuses années, notamment dans le logiciel libre. Placé en financement collaboratif (crowdfunding) en novembre 2014 sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank, leur projet « Visual culture, un outil pour le design collaboratif (avec Git) » nous donne ainsi une parfaite occasion d’envisager des façons de faire du graphisme qui ne soient pas marquées par les logiques dominantes type Adobe.

Lev Manovich, software guru

Date

septembre 2014

Type

Publication

Contexte

Anthony Masure, Robin de Mourat, « Lev Manovich, software guru », Strabic.fr, septembre 2014

Résumé

Artiste, programmeur, « historien du présent », « théoricien des nouveaux médias », visionnaire des écrans, Lev Manovich est, avec Matthew Fuller, à l’origine des software studies, groupe de recherche qui étudie les rapports des nouvelles technologies avec l’art et la culture. Prenant de la distance avec un certain nombre de discours technologiques dominants et parfois assourdissants provenant de l’industrie informatique, Manovich confronte les formes numériques de notre quotidien à une perspective culturelle plus large, particulièrement informée par l’histoire de l’art et les sciences humaines.

Le logiciel au pouvoir

Date

décembre 2013

Type

Publication

Contexte

Anthony Masure, « Le logiciel au pouvoir », note de lecture du livre de Lev Manovich Software takes command, Interfaces numériques, no 3, vol. 2, décembre 2013

Résumé

New York, novembre 2013: Le panel de la conférence LISA2013 1 Conférence Leaders in Software and Art , panel « DIY start-ups: 3D printing and Hardware Hacking », […]

Adobe : le créatif au pouvoir

Date

juin 2011

Type

Publication

Contexte

Anthony Masure, « Adobe : le créatif au pouvoir », Strabic.fr, no sur « L’usager au pouvoir », juin 2011

Résumé

> «À l’issue de sa présentation, Jean a été félicité par ses collègues. Ils ont même applaudi!» — Publicité sur Adobe.com, consultée le 7 avril 2011. Jean utilise les «solutions» Adobe pour […]

Conférences

Les environnements numériques d’écriture

Date

mai 2018

Type

Conférence

Contexte

Intervention à l’occasion du vernissage de l’exposition #Ironème #Ironèmes, dir. Étienne Candel, Paris, Le Tank

Résumé

Apparus à la fin des années 1970, les premiers logiciels de traitement de textes ne se développent vraiment qu’avec l’ajout des interfaces graphiques au milieu des années 1980. Ces nouveaux environnements techniques reconfigurent de fait la rédaction des textes : le contenu en est nécessairement informé. Loin de l’idée d’« outils » neutres que l’on pourrait manier à sa guise, les logiciels d’écriture, et par extension le Web et les médias sociaux, sont en réalité des couches techniques de programmes dont l’utilisateur ne perçoit que la surface. Dès lors, que peuvent l’art et le design pour déjouer ces conditionnements ?

Le design des programmes

Date

décembre 2014

Type

Conférence

Contexte

Conférence donnée à l’EESAB Rennes autour de la thèse Le design des programmes

Résumé

La plupart des « guides » à destination des concepteurs de programmes numériques visent à établir des listes de normes ou de « bonnes pratiques ». Ces approches nous paraissent insuffisantes, car elles évacuent d’emblée des considérations philosophiques, politiques et morales. Alors que toutes les activités humaines sont progressivement affectées par des programmes parfois menaçants et étouffants, sous quelles conditions le design peut-il faire que les objets techniques deviennent des « appareils » ouverts sur des perspectives émancipatrices d’inventivité individuelle et collective ?

L’imprévu des programmes

Date

août 2013

Type

Conférence

Contexte

Conférence donnée aux 61e Rencontres de Lure. Thématique de la semaine : « Avis aux amateurs ! »

Résumé

Tandis que certains logiciels entendent réaliser la promesse d’une « création » sans efforts, d’autres discours nous alertent quant aux dangers d’une production mécanisée. Repenser la notion de programme permettrait-il au designer d’interroger ses propres pratiques ?

Le langage des nouveaux médias

Date

juillet 2013

Type

Conférence

Contexte

Organisation et modération d’une table-ronde à la Gaîté Lyrique avec Sylvia Fredriksson.

Résumé

La sortie en anglais du nouveau livre de Lev Manovich, Software takes command (juillet 2013), nous donne l’occasion de faire le point sur l’actualité et la singularité des « software studies ». En quoi les concepts et catégories développées par Lev Manovich sont-ils pertinents pour penser nos modes de relations aux logiciels ?