fr

Anthony Masure

Associate Professor of Design

Anthony Masure

Associate Professor of Design www.anthonymasure.com

Vibrants, ressemblants, questionnants : humains (et designers) face à l’avènement des sexbots

Anthony Masure

Associate Professor of Design www.anthonymasure.com

Vibrants, ressemblants, questionnants : humains (et designers) face à l’avènement des sexbots

Communication avec Pia Pandelakis, cycle Computer Grrrls, week-end « Dea Ex-Machina », Paris, Gaîté Lyrique, 19 mai 2019

Slides

Utilisez les flèches directionnelles pour naviguer dans les slides

Voir les slides en plein écran

Voir cette conférence

Télécharger en MP4

Cyborgs, sexbots et tulpas
Conférence de Pia Pandelakis et Anthony Masure, conférence de Lauren Moffatt et projection du film This Country Is Lonely de Jaco Bouwer

Computer Grrrls - Week-end_03 : Dea Ex-Machina
Intelligence artificielle sans corps, poupées programmées et « tulpas », cette rencontre plonge dans les imaginaires de la technologie informatique, de Hollywood aux subcultures étranges d’Internet.

Des femmes télécommandées du film Stepford Wives à l’intelligence sans corps de Her, les enseignants-chercheurs Pia Pandelakis et Anthony Masure explorent dans cette conférence illustrée le trope du sexbot.

« Dès qu’un imaginaire de l’automate (matrice de l’androïde) émerge au XVIII-XIXe siècles, le corps mécanique autonome est perçu comme potentiellement dangereux en même temps que féminin. Deuxièmement, la technologie informatique est potentiellement féminisante en termes symboliques pour l’usager masculin, dans la mesure où le programme numérique s’inscrit dans un jeu de binarités entre mou et dur, entre software et hardware, relié à la binarité fondatrice et ordonnatrice des sexualités entre masculin et féminin. »

« Fluide, imprévisible, le software appartient à un univers féminisant donc dangereux, menaçant pour l’usager masculin. Cependant, en même temps que les technologies molles du programme possèdent cette coloration féminine, les femmes, en tant que telles, sont paradoxalement exclues des imaginaires de la technologie informatique. »

Dans le cadre de l'exposition Computer Grrrls
Vingt-trois artistes et collectifs internationaux livrent un regard critique et incisif sur les technologies numériques. Elles revisitent l’histoire des femmes et des machines et esquissent des scénarios pour un futur plus inclusif.

linked pages

Conférence Novembre 2017

Sexbots : sexe, technologie, politique

Anthony Masure, « Sexbots : sexe, technologie, politique », communication avec Pia Pandelakis dans le cadre de la journée d’étude « Sex Plays : penser les objets du sexe du présent », dir. Pia Pandelakis, université Toulouse – Jean Jaurès / Master DTCT, 27 novembre 2017

Publication Novembre 2017

Machines désirantes : des sexbots aux OS amoureux

Anthony Masure et Pia Pandelakis, « Machines désirantes : des sexbots aux OS amoureux », ReS Futurae, revue d’études sur la science-fiction, no 10, « Imaginaire informatique et science-fiction », novembre 2017

Conférence Octobre 2015

Machines désirantes : des sexbots aux OS amoureux

Anthony Masure, Pia Pandelakis, « Machines désirantes : des sexbots aux OS amoureux », communication dans le cadre du colloque scientifique « Formes contemporaines de l’imaginaire informatique », dir. Cédric Chauvin et Éric Villagordo, université Paul-Valéry, Montpellier