Anthony Masure

chercheur en design

Photo : Caroline Guérin

Anthony Masure est professeur associé et responsable de la recherche à la HEAD – Genève (IRAD, Institut de recherche en art & design). Agrégé d’arts appliqués et ancien élève du département design de l’ENS Paris-Saclay, il est membre associé du laboratoire LLA-CRÉATIS de l’université Toulouse – Jean Jaurès. Sa thèse en esthétique portant sur le design des programmes a été dirigée par Pierre-Damien Huyghe à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur les implications sociales, politiques et esthétiques des technologies numériques. Il a cofondé les revues de recherche Back Office et Réel-Virtuel. Il est l’auteur de l’essai Design et humanités numériques (éd. B42, 2017).

Dernières conférences

Formes ou formulaires ? Matérialiser les cadres de la recherche-création

mai 2021

Participation au 88e congrès de l’Acfas (réseau francophone privilégié de la communauté scientifique), Québec, session « Art, architecture, design : penser la recherche dans le champ politique de l’enseignement supérieur. Matérialiser ‹ les cadres › de la recherche », dir. Eric le Coguiec et Céline Bodard.

Automatisation ou mécanisation ? Le design à l’ère des intelligences simulées

avril 2021

Conférence à l’Esad Amiens dans le cadre du séminaire « Le champ du signe » (dir. Simon Renaud) autour des intelligences artificielles et de la création.

Automation Takes Command. How to Shape Deep Learning AIs?

mars 2021

Communication au colloque « Deep City: Climate Crisis, Democracy and the Digital », Lausanne, EPFL, 25 mars 2021

Faire savoir & savoir-faire : le design de la recherche comme opération réticulaire

février 2021

Communication à la journée d’étude « Reticulum #3 – Faire savoir et pouvoir faire », dir. Florian Harmand & Arthur Perret, université Bordeaux Montaigne, 8 février 2021

Derniers articles

Copier/Varier. Standards, critiques, et contre-emplois des logiciels de création

mai 2021

Contribution au dossier « Globalisations esthétiques » du 82e la revue Multitudes, dirigé par Nathalie Blanc et David Christoffel.

The Digital Thesis as a Website: SoftPhD.com, from Graphic Design to Online Tools

mai 2021

Contribution à l’ouvrage collectif Shaping the Digital Dissertation: Knowledge Production in the Arts and Humanities, dir. Virginia Kuhn et Anke Finger, éditions OpenBook.

Divertissements typographiques : des épreuves de caractères aux spécimens animés

avril 2021

Article coécrit avec Michel Wlassikoff dans le 4e numéro de la revue Back Office intitulé « Suivre le mouvement ».

Prises et déprises des technologies numériques

janvier 2021

Contribution à l’ouvrage collectif Colloque Vues & Données – De la prise de vue à l’épreuve de la donnée comme histoire matérielle de l’image, dir. Fabien Vallos, Arles, ENSP, Dijon, Les presses du réel.

Revue Back Office

Back Office est une revue de recherche qui explore les relations entre le design graphique et les pratiques numériques. Annuelle, bilingue et multisupports, elle est coéditée par les éditions B42 et Fork éditions. En traitant de thématiques telles que le rapport code/forme, les enjeux des outils de création ou la perméabilité des médias, elle constitue un espace de réflexion unique en langue française et un vecteur de visibilité à l’international pour la communauté francophone. Intitulé « Faire avec », le 1er numéro, publié en février 2017, examine les notions d’outil, d’instrument et d’appareil dans le contexte du design graphique.

Essai Design et humanités numériques

Revue Réel-Virtuel

Thèse