fr

Anthony Masure

Associate Professor of Design

Anthony Masure

Associate Professor of Design www.anthonymasure.com

Anthony Masure est responsable de la recherche à la HEAD – Genève (IRAD, Institut de Recherche en Art & Design). Agrégé d’arts appliqués et ancien élève du département design de l’ENS Paris-Saclay, il est membre associé du laboratoire LLA-CRÉATIS de l’université Toulouse – Jean Jaurès. Sa thèse en esthétique portant sur le design des programmes a été dirigée par Pierre-Damien Huyghe à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur les implications sociales, politiques et esthétiques des technologies numériques. Il a cofondé les revues de recherche Back Office et Réel-Virtuel. Il est l’auteur de l’essai Design et humanités numériques (éd. B42, 2017).

Newsletter subscription

Last publications

Octobre 2019

Dérive décodée sur le logiciel

Anthony Masure, « Dérive décodée sur le logiciel », entretien avec Joanne Pouzenc, Plan Libre, hors-série, octobre 2019

Avril 2019

Archéologie des notifications numériques

Anthony Masure, Pia Pandelakis, « Archéologie des notifications numériques », dans : Yves Citton, Estelle Doudet (dir.), Écologie de l’attention et archéologie des médias, actes du colloque de Cerisy 2016, Grenoble, UGA

Avril 2019

Vilém Flusser : vivre dans les programmes

Anthony Masure, « Vivre dans les programmes », introduction du dossier « Vilém Flusser : vivre dans les programmes », dir. Yves Citton et Anthony Masure, Multitudes, no 74

Mars 2019

Histoire ou archéologie ? Abymes de la post-histoire flusserienne

Anthony Masure, « Histoire ou archéologie ? Abymes de la post-histoire flusserienne », introduction à : Vilém Flusser, Post-histoire [1982, version française inédite], propos liminaire de Catherine Geel et postface d’Yves Citton, Paris, T&P Work UNiT, 2019

Mars 2019

Overall Technology

Anthony Masure, Océane Ragoucy, « Overall Technology  », introduction de section, dans : Catherine Geel, Clément Gaillard (dir.), Extended French Theory & The Design Field… On Nature and Ecology: A Reader, Paris, T&P Work UNiT, 2019.

Janvier 2019

Rétro-design de l’attention

Hubert Guillaud, Anthony Masure, Véronique Routin, « Rétro-design de l’attention », série de 4 articles, Paris, Fing, Internet Actu

Janvier 2020

Thinking Machines

Anthony Masure, Alexia Mathieu, « Thinking Machines », communication dans le cadre du cycle « Machine Vision : surveillance, simulation, spéculation », Paris, Le BAL, janvier 2020

Janvier 2020

Assistants connectés : des ordres dans la voix

Anthony Masure, « Assistants connectés : des ordres dans la voix », invitation dans l'émission de radio Magnétique, Lausanne, Radio Télévision Suisse (RTS), 18 janvier 2020

Décembre 2019

Mystère de la culture et énigme du code

Anthony Masure, « Mystère de la culture et énigme du code », communication au colloque « Le Mystère de la culture », Paris, Ensad, 3 décembre 2019

Octobre 2019

Sonder les abysses : vers un monde vampyroteuthique

Anthony Masure, Élise Rigot, « Sonder les abysses : vers un monde vampyroteuthique », communication à la journée d’étude « Sonder les dispositifs numériques. Pratiques archéologiques en art et en design », dir. Vincent Ciciliato, Julie Martin, Anthony Masure, Carole Nosella, université Toulouse – Jean Jaurès, laboratoires CIEREC & LLA-CRÉATIS, 18 octobre 2019

Octobre 2019

Le design contre, tout contre les machines

Anthony Masure, « Le design contre, tout contre les machines », colloque international « L’art tout contre la machine » Paris, Collège des Bernardins, 11 octobre 2019

Septembre 2019

Apprendre des abysses : les humanités numériques face aux machines du deep learning

Anthony Masure, « Apprendre des abysses : les humanités numériques face aux machines du deep learning », communication dans le cadre du colloque « Humanités numériques et computationnelles », université Côte d’Azur, Académie d’Excellence « Homme, Idées et Milieux », Nice, Centre Universitaire Méditerranéen, 6 septembre 2019

Essai Design et humanités numériques

En étudiant des opérations et des systèmes techniques potentiellement ouverts à la recherche, cet essai interroge le rapport du design aux « humanités numériques » (digital humanities) qui se développent, dans le contexte francophone, depuis le milieu des années 2000. En quoi les environnements numériques contemporains actualisent-ils les modes de production et de transmission des savoirs ? Quelle est la place des designers dans des projets relevant des sciences humaines et sociales ? De la modélisation des connaissances à l’injonction à l’innovation et à la créativité, du design d’expérience aux conditionnements techniques, de l’étude de la rationalité numérique aux reconfigurations de la subjectivité, ce parcours réflexif montre que l’industrie des programmes, chaque jour un peu plus puissante, n’a pas épuisé tout le champ des possibles. En interrogeant et en révélant l’environnement technique dans lequel les humanités numériques opèrent, le travail des techniques numériques par le design montre ainsi qu’il reste de la place pour d’autres modulations, d’autres sensibilités, d’autres cultures.

En savoir plus

Revue Back Office

Back Office est une revue de recherche qui explore les relations entre le design graphique et les pratiques numériques. Annuelle, bilingue et multisupports, elle est coéditée par les éditions B42 et Fork éditions. En traitant de thématiques telles que le rapport code/forme, les enjeux des outils de création ou la perméabilité des médias, elle constitue un espace de réflexion unique en langue française et un vecteur de visibilité à l’international pour la communauté francophone. Intitulé « Faire avec », le 1er numéro, publié en février 2017, examine les notions d’outil, d’instrument et d’appareil dans le contexte du design graphique.

Acheter la revue

Revue Réel-Virtuel

Réel-Virtuel : enjeux du numérique est une revue en ligne pluridisciplinaire, avec une dominante artistique. Afin d’interroger leurs ancrages et spécificités, les thématiques invitent à confronter les nouvelles technologies à des théories et pratiques qui sont également issues d’autres champs.

Consulter la revue

Thèse de doctorat
Le design des programmes, des façons de faire du numérique

Cette thèse interroge le design depuis les pratiques de programmation en montrant qu’elles ne se réduisent pas à une industrie des programmes, qui empêche les inventions de naître tout à fait. Pour cela, elle confronte au sein d’une lecture non linéaire cinq moments de l’histoire du numérique (depuis Vannevar Bush en 1945, dont une traduction inédite est proposée en appendice, jusqu’aux usages contemporains du site web GitHub) à quatre formulations conceptuelles issues d’un corpus philosophique. Le choix d’auteurs qui n’ont pas directement voué leurs réflexions au design (comme Jacques Derrida, Hannah Arendt ou Walter Benjamin) permet de déconstruire un certain nombre de discours entourant la réception des technologies dites nouvelles. Critiquant nombre d’usages faits des notions de conception et de projet et s’appuyant finalement sur Gilbert Simondon, cette thèse s’intéresse à ce qui n’est pas prévisible dans les programmes. Elle soutient cinq axes ou directions pour une recherche dans le champ concerné : décentrer, authentifier, appareiller, traduire et désarticuler. La plausibilité de ces façons de faire du numérique, encore à l’état d’ébauche dans les productions contemporaines, peut intéresser les designers au-delà des spécialistes. Elle est avérée en fin d’ouvrage dans la description d’une fiction curatoriale.

Consulter la thèse

Derniers tweets

23 January 2020 (17h29)

RT @CPUprogramme: Dans cette release: des fossiles qui dansent, des molécules syndicalisées, une cabaliste du vivant et un cancer standardi…

23 January 2020 (15h46)

RT @eliserigot: ☄️ Le deuxième épisode de la série de podcast Bio Is The New Black est sorti ! ⭐️C’est un entretien avec la designer et bio…

23 January 2020 (14h36)

RT @versac: Tristesse du harcèlement qui s’installe comme une pratique normale chez trop. Faiblesse des dispositifs d’éducation, et de resp…

23 January 2020 (06h53)

RT @michhham: “In this ‘emotional capitalism’, [as sociologist Eva Illouz styled it], happiness has been repackaged as a confidence trick t…

23 January 2020 (00h15)

RT @EthanZ: Looking forward to teaching a new course this spring, Fixing Social Media - https://t.co/lbdPFnPWul. Syllabus is very much in…

22 January 2020 (22h25)

RT @yrochat: Je consulte les réponses, les réponses aux réponses… C'est génial. https://t.co/Ozk2W2mQEw

22 January 2020 (12h55)

RT @Maitre_de_conf: Comment un journal économique plutôt sérieux, @LesEchos, en arrive à faire la propagande éhontée du gouvernement : un «…

22 January 2020 (11h37)

RT @eliserigot: J'organise via le podcast Bio Is The New Black un dialogue enregistré en public entre Xavier Guchet et @AnthonyMasure. L'év…