fr

Anthony Masure

Associate Professor of Design

Anthony Masure

Associate Professor of Design www.anthonymasure.com

Anthony Masure est responsable de la recherche à la HEAD – Genève (IRAD, Institut de Recherche en Art & Design). Agrégé d’arts appliqués et ancien élève du département design de l’ENS Paris-Saclay, il est membre associé du laboratoire LLA-CRÉATIS de l’université Toulouse – Jean Jaurès. Sa thèse en esthétique portant sur le design des programmes a été dirigée par Pierre-Damien Huyghe à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur les implications sociales, politiques et esthétiques des technologies numériques. Il a cofondé les revues de recherche Back Office et Réel-Virtuel. Il est l’auteur de l’essai Design et humanités numériques (éd. B42, 2017).

Newsletter subscription

Last publications

Décembre 2019

Résister aux boîtes noires. Design et intelligence artificielle

Anthony Masure, « Résister aux boîtes noires. Design et intelligence artificielle », Paris, Puf, Cités, no 80, « L’intelligence artificielle : enjeux éthiques et politiques », dir. Vanessa Nurock, p. 31–46. décembre 2019

Décembre 2019

Manifesto for an Acentric Design

Anthony Masure, « Manifesto for an Acentric Design » [version enrichie d’un chapitre de l’essai Design et humanités numériques (2017), traduction du français par Jesse Cohn], Berlin, Interface Critique, dir. Florian Hadler, Daniel Irrgang, Alice Soiné, no 2, « Navigating the Human », décembre 2019

Octobre 2019

De l’influence des interfaces

Anthony Masure, De l’influence des interfaces, entretien avec Clément Thomas, Thomas Riollet et Arthur Doublet Susini (étudiants de l’école Camondo), édité par Paul Emilieu et Marin Schaffner, Paris, Matières Premières, 2019

Octobre 2019

Dérive décodée sur le logiciel

Anthony Masure, « Dérive décodée sur le logiciel », entretien avec Joanne Pouzenc, Plan Libre, hors-série, octobre 2019

Avril 2019

Archéologie des notifications numériques

Anthony Masure, Pia Pandelakis, « Archéologie des notifications numériques », dans : Yves Citton, Estelle Doudet (dir.), Écologie de l’attention et archéologie des médias, actes du colloque de Cerisy 2016, Grenoble, UGA

Avril 2019

Vilém Flusser : vivre dans les programmes

Anthony Masure, « Vivre dans les programmes », introduction du dossier « Vilém Flusser : vivre dans les programmes », dir. Yves Citton et Anthony Masure, Multitudes, no 74

Septembre 2020

Promesses, limites, bifurcations : du « design pour la vie » aux angles morts du numérique

Communication au colloque « Angles morts du numérique. Limites de la programmation », Cerisy-la-Salle, 24–30 septembre 2020. Organisation : Yves Citton, Francis Jutand, Marie Lechner, Anthony Masure, Vanessa Nurock, Olivier Lecointe

Février 2020

Pas vu pas pris : le code comme entité managériale

Anthony Masure, « Pas vu pas pris : le code comme entité managériale », communication au colloque « Vues & Données. De la prise de vue à l’épreuve de la donnée comme histoire matérielle de l’image », dir. Fabien Vallos, Arles, ENSP, 14 février 2020

Février 2020

Against black boxes. Design and artificial intelligence

Anthony Masure, « Against black boxes. Design and artificial intelligence », communication, Basel, Critical Media Lab, 5 février 2020

Janvier 2020

Thinking Machines

Anthony Masure, Alexia Mathieu, « Thinking Machines », communication dans le cadre du cycle « Machine Vision : surveillance, simulation, spéculation », Paris, Le BAL, janvier 2020

Janvier 2020

Assistants connectés : des ordres dans la voix

Anthony Masure, « Assistants connectés : des ordres dans la voix », invitation dans l'émission de radio Magnétique, Lausanne, Radio Télévision Suisse (RTS), 18 janvier 2020

Décembre 2019

Mystère de la culture et énigme du code

Anthony Masure, « Mystère de la culture et énigme du code », communication au colloque « Le Mystère de la culture », Paris, Ensad, 3 décembre 2019

Essai Design et humanités numériques

En étudiant des opérations et des systèmes techniques potentiellement ouverts à la recherche, cet essai interroge le rapport du design aux « humanités numériques » (digital humanities) qui se développent, dans le contexte francophone, depuis le milieu des années 2000. En quoi les environnements numériques contemporains actualisent-ils les modes de production et de transmission des savoirs ? Quelle est la place des designers dans des projets relevant des sciences humaines et sociales ? De la modélisation des connaissances à l’injonction à l’innovation et à la créativité, du design d’expérience aux conditionnements techniques, de l’étude de la rationalité numérique aux reconfigurations de la subjectivité, ce parcours réflexif montre que l’industrie des programmes, chaque jour un peu plus puissante, n’a pas épuisé tout le champ des possibles. En interrogeant et en révélant l’environnement technique dans lequel les humanités numériques opèrent, le travail des techniques numériques par le design montre ainsi qu’il reste de la place pour d’autres modulations, d’autres sensibilités, d’autres cultures.

En savoir plus

Revue Back Office

Back Office est une revue de recherche qui explore les relations entre le design graphique et les pratiques numériques. Annuelle, bilingue et multisupports, elle est coéditée par les éditions B42 et Fork éditions. En traitant de thématiques telles que le rapport code/forme, les enjeux des outils de création ou la perméabilité des médias, elle constitue un espace de réflexion unique en langue française et un vecteur de visibilité à l’international pour la communauté francophone. Intitulé « Faire avec », le 1er numéro, publié en février 2017, examine les notions d’outil, d’instrument et d’appareil dans le contexte du design graphique.

Acheter la revue

Revue Réel-Virtuel

Réel-Virtuel : enjeux du numérique est une revue en ligne pluridisciplinaire, avec une dominante artistique. Afin d’interroger leurs ancrages et spécificités, les thématiques invitent à confronter les nouvelles technologies à des théories et pratiques qui sont également issues d’autres champs.

Consulter la revue

Thèse de doctorat
Le design des programmes, des façons de faire du numérique

Cette thèse interroge le design depuis les pratiques de programmation en montrant qu’elles ne se réduisent pas à une industrie des programmes, qui empêche les inventions de naître tout à fait. Pour cela, elle confronte au sein d’une lecture non linéaire cinq moments de l’histoire du numérique (depuis Vannevar Bush en 1945, dont une traduction inédite est proposée en appendice, jusqu’aux usages contemporains du site web GitHub) à quatre formulations conceptuelles issues d’un corpus philosophique. Le choix d’auteurs qui n’ont pas directement voué leurs réflexions au design (comme Jacques Derrida, Hannah Arendt ou Walter Benjamin) permet de déconstruire un certain nombre de discours entourant la réception des technologies dites nouvelles. Critiquant nombre d’usages faits des notions de conception et de projet et s’appuyant finalement sur Gilbert Simondon, cette thèse s’intéresse à ce qui n’est pas prévisible dans les programmes. Elle soutient cinq axes ou directions pour une recherche dans le champ concerné : décentrer, authentifier, appareiller, traduire et désarticuler. La plausibilité de ces façons de faire du numérique, encore à l’état d’ébauche dans les productions contemporaines, peut intéresser les designers au-delà des spécialistes. Elle est avérée en fin d’ouvrage dans la description d’une fiction curatoriale.

Consulter la thèse

Derniers tweets

04 December 2020 (10h58)

RT @strelkaschool: The website of our course "How to Become a Data Journalist" has been nominated for the "@readymag Projects of the Year"…

04 December 2020 (08h55)

RT @hubertguillaud: Pour Yves Citton, Hold-up est le symbole du vacillement des discours d'autorité : https://t.co/I8CxyqyA1E - De l'accélé…

03 December 2020 (22h23)

RT @AntonioCasilli: Si vous avez aimé ses autres albums "Siri, play the most popular song" et "Alexa, stop shuffle", vous allez adorer celu…

03 December 2020 (22h21)

RT @Jean_no: "Lettre et bande dessinée", film documentaire de @GrandSaumon projeté lors de l'exposition consacrée à Jean-François Rey au @l

03 December 2020 (19h53)

RT @infinitsummer: Alan Kay has such an incredible perspective on things. Every time I study his work (or his contemporaries for that matte…

03 December 2020 (19h52)

RT @eliserigot: 🧬 Bio Is The New Black #5 - Le concours iGEM, dialogue entre Arthur-Donald Bouillé, Lisa Dehove & Xavier Montoy 🦠Bio I…