en

Anthony Masure

Enseignant-chercheur en design

Anthony Masure

Enseignant-chercheur en design www.anthonymasure.com

Agrégé en arts appliqués et ancien élève du département design de l’ENS Cachan, Anthony Masure est maître de conférences en design à l’université Toulouse – Jean Jaurès, laboratoire LLA-CRÉATIS. Sa thèse en esthétique portant sur le design des programmes a été dirigée par Pierre-Damien Huyghe à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches actuelles portent sur les implications sociales et politiques des technologies numériques. Il a cofondé les revues de recherche Back Office et Réel-Virtuel. Son livre Design et humanités numériques est à paraître début 2017 aux éditions B42.

Inscription newsletter

Dernières publications

Avril 2016

Subjectivités computationnelles et consciences appareillées

Anthony Masure, « Subjectivités computationnelles et consciences appareillées », Multitudes, no 62, avril 2016, p. 87-96

Mai 2015

Les dessous du code : le commentaire comme espace de liberté ?

Anthony Masure, « Les dessous du code : le commentaire comme espace de liberté ? », compte-rendu de la conférence de Joanna Pomian aux Rencontres de Lure 2014, Lurs, Après\Avant, no 3, mai 2015, p. 42-44

Mai 2015

D’un Web omniprésent à des pratiques plurielles

Anthony Masure, « D’un Web omniprésent à des pratiques plurielles », compte-rendu de la conférence de David Larlet aux Rencontres de Lure 2014, Lurs, Après\Avant, no 3, mai 2015, p. 52-53

Mai 2015

Le brouillon comme activation de la page blanche

Anthony Masure, « Le brouillon comme activation de la page blanche », compte-rendu de la conférence de David Meulemans aux Rencontres de Lure 2014, Lurs, Après\Avant, no 3, mai 2015, p. 22-23

Mai 2015

Le design de la recherche : conventions et déplacements du doctorat en design

Emeline Brulé, Anthony Masure, « Le design de la recherche : normes et déplacements du doctorat en design », Paris, PUF, Sciences du Design, no 1, mai 2015, p. 58-67

Novembre 2014

Visual Culture. Open Source Publishing, Git et le design graphique

Anthony Masure, « Visual Culture. Open Source Publishing, Git et le design graphique », Strabic.fr, novembre 2014

Revue Back Office

Back Office est une revue de recherche annuelle, bilingue et multisupports entre design graphique et pratiques numériques coéditée par B42 et Fork éditions. Elle explore les processus de création en jeu dans la diversité des médias et des pratiques numériques contemporaines. En traitant de thématiques telles que le rapport code/forme, les enjeux des outils de création ou la perméabilité des médias, elle constitue un espace de réflexion unique en langue française et un vecteur de visibilité à l’international pour la communauté francophone.

Revue Réel-Virtuel

Réel-Virtuel : enjeux du numérique est une revue en ligne pluridisciplinaire, avec une dominante artistique. Afin d’interroger leurs ancrages et spécificités, les thématiques invitent à confronter les nouvelles technologies à des théories et pratiques qui sont également issues d’autres champs.

Thèse de doctorat
Le design des programmes, des façons de faire du numérique

Cette thèse interroge le design depuis les pratiques de programmation en montrant qu’elles ne se réduisent pas à une industrie des programmes, qui empêche les inventions de naître tout à fait. Pour cela, elle confronte au sein d’une lecture non linéaire cinq moments de l’histoire du numérique (depuis Vannevar Bush en 1945, dont une traduction inédite est proposée en appendice, jusqu’aux usages contemporains du site web GitHub) à quatre formulations conceptuelles issues d’un corpus philosophique. Le choix d’auteurs qui n’ont pas directement voué leurs réflexions au design (comme Jacques Derrida, Hannah Arendt ou Walter Benjamin) permet de déconstruire un certain nombre de discours entourant la réception des technologies dites nouvelles. Critiquant nombre d’usages faits des notions de conception et de projet et s’appuyant finalement sur Gilbert Simondon, cette thèse s’intéresse à ce qui n’est pas prévisible dans les programmes. Elle soutient cinq axes ou directions pour une recherche dans le champ concerné : décentrer, authentifier, appareiller, traduire et désarticuler. La plausibilité de ces façons de faire du numérique, encore à l’état d’ébauche dans les productions contemporaines, peut intéresser les designers au-delà des spécialistes. Elle est avérée en fin d’ouvrage dans la description d’une fiction curatoriale.

Derniers tweets

10 dcembre 2016 (12h47)

RT @jfporchez: Pascal Béjean (1967-2016), graphiste est parti trop, le 5 décembre. Il aura beaucoup œuvré pour la communauté. https://t.co/

09 dcembre 2016 (20h00)

RT @LukewSavage: Just in case you needed further evidence that neoliberalism is a dehumanizing dystopian nightmare https://t.co/U3ZBNdOxje