en

Anthony Masure

Enseignant-chercheur en design

Anthony Masure

Enseignant-chercheur en design www.anthonymasure.com

Agrégé d’arts appliqués et ancien élève du département design de l’ENS Cachan, Anthony Masure est maître de conférences en design à l’université Toulouse – Jean Jaurès, laboratoire LLA-CRÉATIS. Sa thèse en esthétique portant sur le design des programmes a été dirigée par Pierre-Damien Huyghe à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur les implications sociales, politiques et esthétiques des technologies numériques. Il a cofondé les revues de recherche Back Office et Réel-Virtuel. Son essai Design et humanités numériques a été publié en 2017 aux éditions B42.

Inscription newsletter

Dernières publications

Mai 2018

Total Record. Les protocoles blockchain face au post-capitalisme

Guillaume Helleu et Anthony Masure, « Total Record. Les protocoles blockchain face au post-capitalisme », Multitudes, no 71, dossier « Dériver la finance », été 2018

Novembre 2017

Machines désirantes : des sexbots aux OS amoureux

Anthony Masure et Pia Pandelakis, « Machines désirantes : des sexbots aux OS amoureux », ReS Futurae, revue d’études sur la science-fiction, no 10, « Imaginaire informatique et science-fiction »

Septembre 2017

Panne des imaginaires technologiques ou design pour un monde réel ?

Anthony Masure, « Panne des imaginaires technologiques ou design pour un monde réel ? », dans : actes de la journée d’étude « CinéDesign : pour une convergence disciplinaire du cinéma et du design » des 6 & 7 octobre 2016, dir. Irène Dunyach & Pia Pandelakis, université Toulouse – Jean Jaurès, laboratoire LLA-CRÉATIS, septembre 2017

Septembre 2017

La publication buissonnière : guide tactique pour les pratiques éditoriales universitaires

Irène Dunyach, Anthony Masure, Pia Pandelakis, « La publication buissonnière : guide tactique pour les pratiques éditoriales universitaires », dans : actes de la journée d’étude « CinéDesign : pour une convergence disciplinaire du cinéma et du design » des 6 & 7 octobre 2016, dir. Irène Dunyach & Pia Pandelakis, université Toulouse - Jean Jaurès, laboratoire LLA-CRÉATIS, septembre 2017

Juin 2017

Peut-on encore ne pas travailler ?

Anthony Masure, « Peut-on encore ne pas travailler ? », Cité du Design / ESADSE, Azimuts, no 47, juin 2017, p. 20-35

Mars 2017

Design et innovation publique : une pédagogie de la complexité

Anthony Masure, « Design et innovation publique : une pédagogie de la complexité », Parole publique, no 15, « Le design des politiques publiques : mode ou refondation  ? », dossier dir. Philippe Deracourt, Claire Laval-Jocteur, et Armelle Tanvez, mars 2017, p. 73-74

Dernières interventions

Juin 2018

Le design au risque de l’archive

Anthony Masure, « Le design au risque de l’archive », communication dans le cadre des journées d’études « Documenter la production artistique : données, outils, usages », Nice, Villa Arson, 4-6 juin 2018

Mai 2018

Comment le design peut-il changer les façons de faire de la recherche ?

Anthony Masure, « Comment le design peut-il changer les façons de faire de la recherche ? », intervention à la table ronde « Design et recherche : tensions, liens et incidences », journées de l’École doctorale Abbé-Grégoire, Paris, Cnam, 30 mai 2018

Mai 2018

Quand le design participe des humanités numériques

Anthony Masure, « Quand le design participe des humanités numériques », invitation par Sylvain Bourmeau à l’émission de radio La Suite dans les idées, France Culture, 25 mai 2018

Mai 2018

Design et récits du futur

Anthony Masure, « Design et récits du futur », intervention au séminaire U+ / Plurality University, séance 2, « Y a-t-il une panne des imaginaires du futur ? », Paris, Cnam, 22 mai 2018

Mai 2018

Les environnements numériques d’écriture

Anthony Masure, « L’écriture et ses environnments », intervention à l’occasion du vernissage de l’exposition #Ironème #Ironèmes, dir. Étienne Candel, Paris, Le Tank, 3 mai 2018

Avril 2018

Le Bullshidex, « déconstruire la novlangue »

Anthony Masure, Pia Pandelakis, « Le Bullshidex, ‹ déconstruire la novlangue  », invitation sur Radio Parleur, avril 2018

Essai Design et humanités numériques

En étudiant des opérations et des systèmes techniques potentiellement ouverts à la recherche, cet essai interroge le rapport du design aux « humanités numériques » (digital humanities) qui se développent, dans le contexte francophone, depuis le milieu des années 2000. En quoi les environnements numériques contemporains actualisent-ils les modes de production et de transmission des savoirs ? Quelle est la place des designers dans des projets relevant des sciences humaines et sociales ? De la modélisation des connaissances à l’injonction à l’innovation et à la créativité, du design d’expérience aux conditionnements techniques, de l’étude de la rationalité numérique aux reconfigurations de la subjectivité, ce parcours réflexif montre que l’industrie des programmes, chaque jour un peu plus puissante, n’a pas épuisé tout le champ des possibles. En interrogeant et en révélant l’environnement technique dans lequel les humanités numériques opèrent, le travail des techniques numériques par le design montre ainsi qu’il reste de la place pour d’autres modulations, d’autres sensibilités, d’autres cultures.

En savoir plus

Revue Back Office

Back Office est une revue de recherche qui explore les relations entre le design graphique et les pratiques numériques. Annuelle, bilingue et multisupports, elle est coéditée par les éditions B42 et Fork éditions. En traitant de thématiques telles que le rapport code/forme, les enjeux des outils de création ou la perméabilité des médias, elle constitue un espace de réflexion unique en langue française et un vecteur de visibilité à l’international pour la communauté francophone. Intitulé « Faire avec », le 1er numéro, publié en février 2017, examine les notions d’outil, d’instrument et d’appareil dans le contexte du design graphique.

Acheter la revue

Revue Réel-Virtuel

Réel-Virtuel : enjeux du numérique est une revue en ligne pluridisciplinaire, avec une dominante artistique. Afin d’interroger leurs ancrages et spécificités, les thématiques invitent à confronter les nouvelles technologies à des théories et pratiques qui sont également issues d’autres champs.

Consulter la revue

Thèse de doctorat
Le design des programmes, des façons de faire du numérique

Cette thèse interroge le design depuis les pratiques de programmation en montrant qu’elles ne se réduisent pas à une industrie des programmes, qui empêche les inventions de naître tout à fait. Pour cela, elle confronte au sein d’une lecture non linéaire cinq moments de l’histoire du numérique (depuis Vannevar Bush en 1945, dont une traduction inédite est proposée en appendice, jusqu’aux usages contemporains du site web GitHub) à quatre formulations conceptuelles issues d’un corpus philosophique. Le choix d’auteurs qui n’ont pas directement voué leurs réflexions au design (comme Jacques Derrida, Hannah Arendt ou Walter Benjamin) permet de déconstruire un certain nombre de discours entourant la réception des technologies dites nouvelles. Critiquant nombre d’usages faits des notions de conception et de projet et s’appuyant finalement sur Gilbert Simondon, cette thèse s’intéresse à ce qui n’est pas prévisible dans les programmes. Elle soutient cinq axes ou directions pour une recherche dans le champ concerné : décentrer, authentifier, appareiller, traduire et désarticuler. La plausibilité de ces façons de faire du numérique, encore à l’état d’ébauche dans les productions contemporaines, peut intéresser les designers au-delà des spécialistes. Elle est avérée en fin d’ouvrage dans la description d’une fiction curatoriale.

Consulter la thèse

Derniers tweets

21 juin 2018 (08h22)

RT @ipeirotis: From 1986: Puma introduces the Puma RS shoe, which can track distance run and calories used. Could connect to Apple IIe and…

21 juin 2018 (00h02)

RT @Grandensemble: Hé hé... je retombe sur cette mini animation que j'avais réalisée pour et avec l'équipe de @SWHeritage :) https://t.co/O

20 juin 2018 (19h34)

RT @BlondeauMaxim: @AnthonyMasure parle design et humanités pour "la suite dans les idées" sur @franceculture avec son essai #DesignDH @Ed

20 juin 2018 (19h28)

RT @monterosato: Le preprint de notre livre "L'édition à l'ère numérique" disponible en #OA ici https://t.co/FVEaNpOMM4 @BenoitEpron : un g…

20 juin 2018 (16h53)

RT @esDOC_DG: "Design et Attention : perspectives critiques", retour sur une intervention d'@AnthonyMasure, par @hubertguillaud et @veroniq

19 juin 2018 (20h30)

RT @chtruchet: Tiens, puisqu'on en parle je vous reverse-engineer ce que j'ai déduit sur le cahier des charges que mon Université, dans sa…

19 juin 2018 (20h28)

RT @etienne_mineur: Hier, j’ai retrouvé le mot de passe d’un vieux FTP sur lequel je plaçais mes conférences, mes expérimentations, mes cro…

19 juin 2018 (14h53)

RT @lvrdg: Dur retour à Montréal. J'ai anticipé le choc en m'accompagnant d'un petit livre idéal pour le transport et pour l'hygiène de l'e…

19 juin 2018 (12h21)

RT @spouyllau: Interfaces et utilisateurs : analyses ⁦@hubertguillaud⁩ ⁦@AnthonyMasurehttps://t.co/Ot9IY6SwdL

19 juin 2018 (12h10)

RT @Etapes: Nous sommes fiers de vous présenter "Bold Type" ! Kickstarter et Etapes s'associent pour encourager les typographes, graphistes…

19 juin 2018 (12h10)

RT @bdrouillat: Design et Attention : perspectives critiques via @internetactu merci @AnthonyMasure https://t.co/gmclkT4mHd