fr

Anthony Masure

Associate Professor of Design

Anthony Masure

Associate Professor of Design www.anthonymasure.com

Pas vu pas pris : le code comme entité managériale

Anthony Masure

Associate Professor of Design www.anthonymasure.com

Pas vu pas pris : le code comme entité managériale

Communication au colloque « Vues & Données. De la prise de vue à l’épreuve de la donnée comme histoire matérielle de l’image ». Organisé par l’École nationale supérieure de la photographie, ce colloque s’inscrit dans le cadre des activités du Centre de recherche art et image (CRAI), du Laboratoire Fig., et du projet de recherche éponyme porté à la HEAD – Genève avec le soutien du Fonds stratégique de la recherche HES-SO.

Summary

La démultiplication et la collecte des « données » numériques à grande échelle, sur lesquelles les citoyens n’ont que peu de « prise », prolonge, dans le champ psychique, la vieille utopie de mesurer chaque entité matérielle du monde. L’invisibilisation (la soustraction à la vue) des opérations de calcul et de traduction propre à l’informatique masque les idéologies (politiques, etc.) qui les sous-tendent : comment faire pour que le code informatique n’ait pas pour seule visée le management des êtres humains ? Pour proposer des réorientations soutenables permettant de desserrer l’emprise des données numériques, il est nécessaire d’aller à rebours des discours inscrivant l’informatique dans une évolution voire dans une révolution. Une étude « archéologique » resituant la notion de donnée depuis le cinéma (Lev Manovich) et la photographie (Vilém Flusser) fait ainsi apparaître des disjonctions entre ce qu’on pensait être nouveau et ce qui était déjà là parmi nous, en latence.

Voir cette conférence (25 premières minutes)

Cette conférence prend la forme d’une performance construite à partir d’une story Instagram « à la une » (story highlight) : les propos ont donc été construits à partir de l’agencement chronologique des images sélectionnées.

Bibliographie

Bratton Benjamin H., Le Stack. Plateformes, logiciels, souveraineté [The Stack. On Software and Sovereignty, 2016], Grenoble, UGA, 2019.
Chapoutot Johann, Libres d’obéir. Le management, du nazisme à aujourd’hui, Paris, Gallimard, 2020.
Crosby Alfred W., La mesure de la réalité. La quantification dans la société occidentale (1250-1600), trad. de l’anglais (États-Unis) par par Jean-Marc Mandosio, Paris, Allia, 2003.
Ertzscheid Olivier, « Code is Law. And Code is Jail », Affordance.info, mars 2015, [En ligne], https://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/03/code-is-law-and-code-is-jail.html
Flusser Vilém, « Le monde codifié » [Texte inédit], conférence à L’Institut de l’Environnement, Paris, 3 mai 1973.
Flusser Vilém , Post-histoire [1982], postface de Yves Citton, préface de Anthony Masure, Paris, T&P Work UNiT, 2019.
Huyghe Pierre-Damien, À quoi tient le design, Saint-Vincent-De-Mercuze, De l’incidence éditeur, 2014.
Manovich Lev, Le langage des nouveaux médias [2001], trad. de l’anglais par Richard Crevier, Dijon, Les Presses du réel, 2010.
Manovich Lev, Software takes command, New-York, Bloomsbury Academic, 2013.
Masure Anthony, « Résister aux boîtes noires. Design et intelligences artificielles », Paris, Puf, Cités, no 80, décembre 2019, [En ligne], http://bit.ly/2qlPbyY