@AnthonyMasure

Assistants vocaux : quelles voies pour le design ?

Introduction à la journée d’étude « HyperVoix »
Paris, Le Square / Ensci, 15 avril 2019

Résumé

Apparu dans les objets grand public depuis une dizaine d’année, le récent succès des assistants vocaux s’appuie sur des promesses de fluidité et de transparence. Or ces notions oblitèrent les considérables moyens techniques nécessaires à leur fonctionnement, et le fait que les langues et les programmes sont le résultat de constructions sociales. Censées apporter plus de confort et de fluidité, les interfaces dites « naturelles » annihilent toute réflexivité car la médiation graphique entre le système technique et nos capacités de prise de décision a disparu.


Pourquoi ?

Questions de départ
  • Si les interactions avec les machines numériques ne passent plus (seulement) par le paradigme dominant des interfaces visuelle datant du début des années 1970, qu’en devient-il du design graphique ?
  • Quels sont les enjeux économiques et politiques recouverts par ces promesses de fluidité et de « naturalité » ?
  • Comment ces enjeux s'inscrivent-ils dans une « transformation numérique » plus vaste (blockchain, IA, etc.), encore délaissée par les acteurs FR du design ?
« Vox Machines » ?
  • Mars 2017 — Travail avec Julien Drochon sur un projet intitulé : « Soft Machines. Voix, écritures, transcriptions : design graphique, design d’interaction à l’heure de la performativité de l’écrit »
  • Avril 2017 — Demande de financement auprès du Ministère de la Culture, dispositif « Soutien aux projets de recherche en arts plastiques et en design ».
  • Décembre 2018 — Journée d’étude + Workshop à l’université Toulouse – Jean Jaurès (Master DTCT) avec l’ESA Pyrénées


Journée d’étude Vox Machines

Programme Vox Machines, décembre 2018

Journée d’étude Vox Machines, Toulouse, 10 décembre 2018

Journée d’étude Vox Machines, Toulouse, décembre 2018
  • Anthony Masure — Enjeux critiques des assistants vocaux
  • Julien Drochon — Création et assistants vocaux
  • Nicolas Santolaria — Siri et les personnalités des assistants vocaux
  • Estelle Hary — Régulation des assistants vocaux & RGPD
  • Hubert Guillaud — Rétro-Design de l’attention : qu’avons-nous appris ?
  • Clotilde Chevet — La voix de Replika. L’IA au bout du fil
  • Pia Pandelakis — Queeriser la voix du maître
  • David Christoffel — La voix des GAFA
Rapide histoire des assistants vocaux
  • Succès commercial et annonce de massification des usages
  • Domination des GAFAM
  • Majoritairement des usages domestiques / domotiques
  • Enjeux de documentation et d’intégration dans des objets
  • Peu de propositions « libres » et/ou respectueuses par défaut des libertés (« Privacy By Design »)

Clotilde Chevet, «  La voix de Replika. L’IA au bout du fil »

Pia Pandelakis, « Queeriser la voix du maître : tactiques pour penser Alexa et co. »

Videos des conférences Vox Machines, décembre 2018

Hubert Guillaud, «  Si les assistants vocaux sont la solution, quel est le problème ? »

Hubert Guillaud, « À qui les interfaces vocales s’adaptent-elles ? »


Workshop Vox Machines

Résumé des axes de travail
  • 1 — Rendre ces techniques intelligibiles
  • 2 — « Privacy by Design » et « Attention by Design »
  • 3 — Subvertir et ouvrir les usages stéréotypés
  • 4 — Penser un système d’objets élargi
  • 5 — Associer des interfaces visuelles et vocales
  • 6 — Travailler les multiples variations de la voix
  • 7 — Penser l’interaction sonore au-delà de la voix

Workshop Vox Machines, Toulouse, 11-14 décembre 2018

Site Web dédié (Julien Drochon)


Pour un design critique des assistants vocaux

Kate Crawford, Vladan Joler, « Anatomy of an AI System » [Amazon Echo], 2018

« Designing a feminist Alexa », UAL, 2018

Jennifer Lyn Morone, « Reclaiming the Corporate Owned Self », 2017

Jennifer Lyn Morone, « Reclaiming the Corporate Owned Self »

Jennifer Lyn Morone, « Reclaiming the Corporate Owned Self »

« Made in Machina/e », 2018


Conclusion

Conclusion
  • Si les assistants vocaux sont la solution, quel est le problème ?
  • Le design a-t-il pour vocation d’accompagner sans heurts le développement du capitalisme cognitif ?
  • Comment, à l’ère des IA, rendre intelligible l’invisible ?
  • Quelle « forme des choix » inventer pour contrecarrer ces faisceaux de prescriptions ?

@AnthonyMasure
www.anthonymasure.com


Présentation conçue avec Reveal.js, MIT License
Crédits typo : IBM Plex, Mike Abbink / Bold Monday, 2018
Image de début : Dave Whyte, 2014
Image de fin : Olli Meier et Bernd Volmer, TYPOLabs, 2018