en

Anthony Masure

Enseignant-chercheur en design

Anthony Masure

Enseignant-chercheur en design www.anthonymasure.com

Table ronde « Art, design : vers une ère post-numérique ? »

Anthony Masure

Enseignant-chercheur en design www.anthonymasure.com

Table ronde « Art, design : vers une ère post-numérique ? »

Participation à la table-ronde « Art, design : vers une ère post-numérique ? » dans le cadre du festival Scopitone, Nantes, 21 septembre 2017

Modération
– Claire Richard (journaliste)

Intervenants
– Samuel St-Aubin (artiste)
– Anthony Masure (MCF Design, université Toulouse – Jean Jaurès)
– Dominique Moulon (critique d’art et enseignant)

Organisation
Stereolux / Labo Arts & Tech

De gauche à droite : Samuel Augustin, Anthony Masure, Dominique Moulon, Claire Richard

Captation vidéo

Résumé graphique

Prise de notes graphique : Thibéry Maillard / @entroispoints

Contexte

Ce temps d’échange s’inscrit dans une réflexion dont l’objectif est de croiser les expériences, les approches et les points de vue de professionnels et d’experts du numérique – qu’ils soient artistes, chercheurs, critiques, journalistes ou ingénieurs. Il s‘agit de questionner les évolutions scientifiques, philosophiques et sociétales induites par le numérique et mises en exergue par le travail des artistes programmés à Scopitone.

Cette table ronde s’intéresse au post-numérique – l’occasion de discuter des incidences de ce terme dans les champs de l’art et du design et, plus généralement, de ce qu’il implique en termes d’évolution sociétale, selon trois axes principaux et en croisant les regards d’artistes, de designers et de théoriciens :

  • Quelles réalités le terme « post-numérique » recouvre-t-il vraiment ? S’il renvoie généralement à un moment où le numérique n’est plus considéré comme une simple technologie, mais bien comme une composante omniprésente de notre environnement et de nos vies, il peut également traduire la fin d’une certaine fascination exercée par le numérique. En devenant omniprésent, banal même, celui-ci perd son caractère « magique » et « nouveau », et cesse d’être perçu comme une fin en soi.

  • Quelles sont les incidences du post-numérique dans le champ artistique ? Cette nouvelle ère est-elle celle de la remise en cause des arts numériques ? Peut-on identifier des différences et/ou des similitudes entre un art dit « numérique » et un art « post-numérique » ? Quel rapport l’art post-numérique entretient-il avec la technologie ?

  • Quel rôle le design peut-il tenir dans une société post-numérique ? Quels sont les enjeux que soulève cette notion de « post-numérique » dans le champ du design ? Nos objets du quotidien intègrent de plus en plus fréquemment des éléments informatiques ; pour cette raison, leur fonctionnement, comme leurs interactions avec notre environnement peuvent devenir « opaques », et leur utilité poser question.

Pages liées

Conférence Avril 2017

Post-numérique ou post-politique ? Le cas des objets « connectés »

Anthony Masure, « Post-numérique ou post-politique ? Le cas des objets ‹ connectés  », conférence au colloque international de design RAID, « Objet(s) post-numérique(s) », dir. Naoufel Abbes, Tunis, université de la Manouba, École Supérieure des Sciences et Technologies du Design (ESSTED), 27 avril 2017

Publication Janvier 2017

L’intelligence en défaut des smart cities

Anthony Masure, « L’intelligence en défaut des smart cities », Sur-Mesure, no 1, « Villes, usages et numériques », janvier 2017

Conférence Mars 2016

La fable des techniques invisibles

Anthony Masure, « La fable des techniques invisibles », conférence dans le cadre du cycle « Graphisme / Technè », université de Strasbourg & HEAR Strasbourg, dir. Vivien Philizot

Conférence Mars 2016

« Le design entre recherche et développement », conférence à Stereolux Nantes

Anthony Masure, « Le design entre recherche et développement », conférence à Stereolux, Nantes, 17 mars 2016